L’ABC du premier potager pour éducatrice inexpérimentée


Petit guide à l’intention des éducateurs et éducatrices qui planifient un potager pédagogique dans leur garderie, CPE, classe scolaire ou service de garde.

Choix des espèces : Variez entre semis à faire au jardin (à partir de graines) et plantations de plants déjà en contenants. Privilégiez les productions abondantes plutôt qu’à récolte unique (ex. choux de bruxelle vs chou). Chacun aura sa petite récolte à déguster! Pensez aux fines herbes et au petit-fruits, plusieurs sont vivaces et sont très populaires auprès des enfants.

Consulter des livres et calendriers de plantation est une excellente façon de connaître les moments de plantation de chaque culture et aussi vous donner des idées sur les choses à essayer avec les enfants. Et impliquez les dans le choix des espèces, plaisir garanti!

Semis intérieur (optionnel) : favorisez des contenants récupérés (gratuits et faciles) pour faire vos semis plutôt que des godets biodégradables. Évitez de démarrer à l’intérieur des cultures qui doivent normalement être semées dehors directement en pleine terre (ex. radis ou haricots), le résultat risquerait d’être décevant.

Travail du sol : ne retournez pas le sol. Au besoin utilisez des outils qui aèrent le sol (fourche bèche, grelinette,…).

Évitez la circulation généralisée dans le potager et ainsi la compaction du sol. Privilégiez un potager étroit pour y jardinier à partir de la bordure ou encore prévoir des pas japonais qui deviendront de petits circuits découvertes empruntés par les enfants.

Choisir l’emplacement de votre potager : vérifiez que l’endroit est bien ensoleillé et à proximité d’une source d’eau. Aucun endroit approprié? Tournez-vous vers la culture en pots de grands formats. Ceci demande un peu plus d’arrosage mais est tout aussi agréable!

Pour les légumes à semer en graine directement au jardin: lâchez prise sur l’endroit exact où les enfants plantent leurs graines, c’est ce qui fait la beauté de la chose et de toute façon les cultures non plus ne savent pas ce qu’est un rang ;0) La distance entre chaque graine étant importante, vous pourrez repasser en cachette plus tard dans l’été pour éclaircir au besoin…

NE JAMAIS SEMER TROP CREUX! Suivez les indications sur le sachet de semence.

Pour les plants que vous achetez déjà en contenants, privilégiez la qualité des plants plutôt que la grosseur et ajoutez des mycorhizes au moment de planter.

Enrichissez le sol avec des composts et des fertilisants biologiques en suivant les instructions du fabricant.

Si vous le pouvez, ajouter un paillis naturel en surface autour des plants (ex. feuilles mortes), cela réduira les besoins en eau.

Profitez-en pour discuter avec les enfants des bienfaits des insectes, de l’importance d’une saine alimentation, de l’économie d’eau,… les sujets liés au jardinage sont infinis! Gardez à l’esprit que le jardinage doit être une activité zen et jamais un casse-tête. Amusez-vous et bon jardinage!

Par Julie Bussières, biologiste/propriétaire Vert métal et gestionnaire du Jardin communautaire de L’Ancienne-Lorette

Pour de l’information sur la mise en place d’un projet de plus grande envergure. Voici un podcast sur l’implication et la mise en place d’un jardin commuanutaire: https://lesurbainculteurs.podbean.com/e/ep-20-jardins-communautaires-julie-bussieres/

#agricultureurbaine #jardinage #potagereducatif #ecocitoyens #avenir